Partagez :

Salut tout le monde !

Deux ans et demi après le dernier article sur le sujet, je reviens sur les Knight Gundam Carddass Quest, et plus précisément sur les cartes promotionnelles qui ont accompagné la sortie des quatre parts.

Je vous remets dans le contexte : début août 2015, on apprend que Bandai s’apprête à sortir des rééditions de Carddass Dragon Ball, Sailor Moon et SD Gundam. Trois mois plus tard, les premières booster box sortent, avec plus ou moins de réussite : les rééditions de Carddass Dragon Ball et Sailor Moon sont des sélections de cartes et non pas des rééditions intégrales et seules les box Sailor Moon et SD Gundam comprennent des cartes inédites. De plus, la sortie des SD Gundam est accompagnée d’un jeu sur mobile. Bref, SD Gundam est la licence la plus privilégiée parmi les trois rééditions : il ne manque pas de cartes parmi les parts sélectionnées (les quatre premières parts des Carddass Gaiden), il y a des cartes inédites, et en plus il y a un jeu sur smartphone. Mais ce n’est pas tout ! Il y a eu également des cartes promotionnelles, cinquante pour être plus précis, ainsi que quatre displays promotionnels. Et pour tout vous dire, ce fut presque la croix et la bannière pour tout réunir.

Toutes les cartes n’étaient pas trouvables en même temps sur les sites de vente en ligne japonais. De plus, s’il y avait des moments où on pouvait en trouver une grande partie en même temps, je ne pouvais pas toutes les prendre d’un coup, ça aurait vraiment fait trop cher, j’ai préféré les acheter petit à petit. Si certaines m’ont coûté 500 JPY, j’ai payé la plupart entre 1000 et 2000 JPY. Et ça sans les frais d’intermédiaire ni les frais de port. Et après, il y a des cartes que j’ai payé beaucoup plus cher. Il y en a surtout une qui m’a coûté assez cher, la KCQ-PR 010, que j’ai payée 7000 JPY, soit 64€ au taux de change de l’époque (ça ferait 55€ aujourd’hui, je crois que c’est le bon moment de faire quelques achats au Japon). 64€ pour une carte récente… Et SD Gundam en plus. C’est fou. Mais bon, je ne l’ai jamais vue moins cher. À part une fois sur Priceminister. Elle était à 5€. Mais le temps d’en parler dans une vidéo YouTube et l’un de nos nombreux fan a sauté sur l’occasion, tant mieux pour lui. Et le pire dans tout ça, c’est que je ne sais pas pourquoi cette carte est si chère (et rare j’imagine, vu que les deux vont généralement de pair). Si j’essaye de trouver combien ça m’a coûté de réunir les cinquante cartes et les quatre displays promotionnels, c’est difficile de savoir exactement, mais je pense entre 700 et 1000€. Ça fait mal rien que d’y penser. Mais ça s’est étalé sur deux années : j’ai acheté ma première en janvier 2016 et j’ai réussi à tout compléter en décembre 2017.

Pour ce qui est du mode de distribution des différentes cartes, je n’ai jamais réussi à trouver des informations. Tout ce que je peux dire, c’est que la KCQ PR 001 est sortie en août 2015, soit trois mois avant la sortie de la première box. La KCQ PR 009 était offerte avec le premier des deux artbooks qui présentent les cartes de la série, sorti en septembre 2015. La fameuse KCQ PR 010 a été distribuée en décembre 2015. La dernière, la KCQ PR 050, était offerte avec le classeur officiel de la série, sorti en mars 2016.

Le classeur officiel

Lorsque les cartes n’étaient pas offertes avec un livre ou un classeur (soit les quarante-huit cartes restantes), elles étaient distribuées lors d’événements spéciaux, principalement à Tokyo. Elles pouvaient être offertes soit à tous les participants, soit aux vainqueurs de tournois sur l’application mobile. C’est ce dernier cas qui fait que certaines cartes sont revendues plus cher. Ces cartes se trouvaient dans deux types d’emballages : les trente premières à peu près étaient placées dans des sachets en papier, dont le recto ressemble à une enveloppe et dont le verso présente une illustration qui rappelle le design façon RPG 8 bits du jeu sur mobile. Les autres cartes se trouvaient simplement dans des sachets en plastique.

Les displays, quant à eux, sont des réimpressions des displays d’époque des quatre premières parts des Carddass Gaiden. Ils étaient également distribués dans des emballages façon enveloppe. Je n’a pas d’information sur la façon dont on pouvait les obtenir, mais j’imagine que c’est la même chose que pour les cartes.

Les cinquante promos sont divisées en quatre sous-parties, qui correspondent aux quatre parts sorties. Ce découpage se repère grâce à la couleur des dos : ils reprennent les couleurs des dos des cartes des quatre parts :

  • 1 à 19 : part 1
  • 20 à 30 : part 2
  • 31 à 40 : part 3
  • 41 à 48 : part 4
  • 49 et 50 : part 1

Je ne sais pas pourquoi les deux dernières cartes reprennent la couleur des dos de la part 1, alors que les visuels ne correspondent pas à cette part.

Voici une sélection de trois promos que j’ai envie de mettre en avant :

  • KCQ PR-010 : parce qu’elle m’a coûté cher ! Et que le visuel quasi-entièrement jaune est assez impressionnant de puissance.
  • KCQ PR-012 : le fantôme qui protège le château est magnifique, avec son look Musha Gundam. En plus avec un arrière-plan mauve et une armure au dégradé qui va du bleu gris au violet, c’est incroyable. La plus belle de toutes pour moi.
  • KCQ PR-016 : Knight Amuro qui tient une Carddass dans sa main. Les Carddass qui présentent une mise en abyme sont rares mais procurent toujours de fortes émotions.

Pour conclure, je dirai que chacun a sa propre vision d’une série complète, avec ou sans cartes promotionnelles. J’ai voulu me lancer dans le challenge des KCQ PR, parce que je trouvais le concept super cool et que j’aime les Carddass SD Gundam. J’ai beaucoup galéré, mais maintenant, je peux être fier d’avoir complété cette série. Je n’ose pas imaginer la difficulté de trouver ces cartes aujourd’hui. Je pense que deux tiers, voire même trois quart des cartes sont trouvables assez facilement, mais pour les cartes restantes, ça va être assez compliqué. Si vous souhaitez vous lancer dans ce challenge, je vous souhaite bon courage et n’hésitez pas à me tenir au courant de votre avancée. Une quête Carddass, c’est toujours un plaisir à suivre.

Vous pouvez voir la liste des cartes sur Anime Collection, mais je mets à votre disposition des photos de mes pages de classeur :

Le dossier des reviews des Knight Gundam Carddass Quest est clos, mais ça fait des années que j’ai des idées d’analyses de certains aspects de cette collection. Si un jour je me sens motivé, je reparlerai de cette série.

À plus !

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *