Partagez :

Vous vous souvenez sûrement de la conclusion de mon dernier article consacré à Rockman X et de la note d’espoir qui l’accompagnait quant à une possible suite des aventures Carddass de notre héros tant la série ne semblait pas être oubliée de Bandai. Et bien comme quoi, il faut toujours garder espoir car vingt-trois ans après ses dernières aventures en Carddass, voici une suite totalement inédite avec l’épisode Rockman X : Giga Mission. À cette occasion, je vous propose de revenir sur cette belle histoire de Carddass qui a commencé en 1993, avant de vous présenter celle nouvelle série.

Rockman est un personnage bien connu de l’univers vidéoludique puisqu’il sévit sur les consoles japonaises (et sur celles du reste du monde sous le nom de Megaman) depuis 1987 et il est devenu la mascotte de son éditeur, Capcom. Mais, même si elle est également très riche, nous ne parlerons pas dans cet article de l’histoire de Rockman avec les Carddass (ce qui fera peut-être un jour l’objet d’un autre article) mais de celle de son grand frère (ou de son évolution) : Rockman X.

Le jeu vidéo de Capcom Rockman X sort au Japon en décembre 1993 sur Super Famicom et, la même année, Bandai édite les Carddass associées au titre (il faut dire que les Carddass Rockman ont toujours eu beaucoup de succès alors il n’était pas question de perdre du temps pour sortir celles de Rockman X). À partir de cette date, un rythme régulier s’installe et Capcom produit un nouvel opus sur Super Famicom tous les ans entre 1993 et 1995 avec, à chaque fois, une série de Carddass éditée la même année.

Voici une présentation des prismes des Carddass Rockman X (éditées en 1993), X2 (éditées en 1994) et X3 (éditées en 1995) :

Notons également que juste avant de sortir les Carddass de Rockman X3, Bandai a réédité en 1995 les cartes de Rockman X et X2 dans une seule et même part, nommée pour l’occasion Rockman X Revival, et reprenant les quatre-vingt-quatre cartes existantes en modifiant toutefois quelques-unes d’entre elles puisque six prismes (trois de chaque part) sont devenues regulars lors de cette réédition, ramenant à six le nombre de prismes rééditées. Et surtout, cette édition contient six cartes inédites numérotées de SP-1 à SP-6, dont les quatre premières sont prismes et les deux dernières servent d’introduction à Rockman X3. Cela nous amène donc à un total de quatre-vingt-dix cartes, dont six inédites, avec dix prismes en tout. Je ne saurais dire pourquoi une telle réédition est apparue si vite après les originales, mais sûrement parce que la franchise se portait très bien et que la demande dépassait les prévisions initiales de Bandai. Voici les six cartes inédites de cette série :

Puisque la franchise est juteuse, autant l’exploiter sous tous les formats possibles. Ainsi, toujours en 1995, la série des Carddass au format Jumbo voit le jour avec une part comprenant neuf cartes, dont les visuels reprennent ceux de Rockman X et X2. Comme toujours avec les Jumbo, les cartes proposent des illustrations grand format de qualité et ce, recto et verso.

L’année suivante, en 1996 donc, une nouvelle série de Jumbo sort, mais encore dans un format particulier et rare chez Bandai :  les Carddass Jumbo Chip Shooter. Qu’est-ce que les Chip Shooter ? Ce sont, pour faire simple, les Pogs version Carddass. Inspiré par cette mode du milieu des années 90, Bandai emboîte le pas et profite de son format Jumbo bien installé pour les distribuer en vending machine et place quinze Chip Shooter par carte Jumbo, dont systématiquement trois prismes (avec un effet prisme bris de verre du plus bel effet), prédécoupés, qu’il suffit de détacher de la carte pour pouvoir jouer avec. Chaque Chip Shooter est numéroté au dos et présente des points de force, sûrement pour pouvoir jouer avec et se mesurer à ceux de son adversaire. Cette fois-ci, les visuels sont ceux des trois premiers opus de la série avec donc Rockman X, X2 et X3. Priorité à la nouveauté, quatre Jumbo (et donc soixante Chip Shooter) sont consacrées à Rockman X3, contre une seule pour X et X2. La part compte donc six Jumbo différentes pour un total de quatre-vingt-dix Chip Shooter.

Autre élément plutôt rare chez les Carddass et dont la franchise Rockman X a bénéficié, est la production d’une carte Limited et qui plus est à un tirage vraiment restreint puisqu’il s’agit d’une Carddass Limited 500 ! Comprenez donc que c’est une carte tirée seulement à cinq-cents exemplaires. C’est en 1995 que Bandai a produit cette carte et ils l’ont fait sous un format inhabituel, car il s’agit en réalité d’une carte téléphonique (telephone card), une carte qui contenait des unités (cinquante précisément) pour pouvoir téléphoner depuis un téléphone public au Japon. Son mode de distribution m’est hélas inconnu, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle était distribuée dans un petit carton en guise d’étui qui la présentait en la maintenant par deux coins opposés. On peut voir sur le côté des chiffres allant de 0 à 50, qui représentent les unités de la carte. Après son utilisation, un trou sur un chiffre venait indiquer approximativement le nombre d’unités restantes. J’espère que personne ne s’en est jamais servi pour appeler ! Voici à quoi ressemble cette Carddass Limited 500 :

Visualiser les cartes sur Anime Collection :

Faire des cartes basées sur des jeux, c’est très bien. Mais que faire quand il n’y a plus de jeu à venir ? Le problème s’est posé pendant le développement de Rockman X3. La Super Famicom étant en fin de vie, Capcom savait que X3 allait être le dernier volet des aventures de son héros sur la console de Nintendo et que le rythme d’un nouveau jeu dans l’année suivante n’allait pas pouvoir être tenu. Et cela voulait dire pour Bandai pas de nouvelle Carddass à se mettre sous la dent avant un moment. Afin de contourner ce problème, la solution a été vite trouvée : faire des cartes de Rockman X sur des aventures en parallèle des jeux vidéo. Une histoire racontée en Carddass, plutôt cool, non ? Je ne sais pas qui de Capcom ou de Bandai a eu cette idée mais cela a été rapidement mis en œuvre puisque le premier volet de cette nouvelle saga, exclusive aux Carddass, a été éditée en 1995 et baptisée Rockman X Mega Mission. Et là, bonne nouvelle, plus besoin d’attendre la sortie d’un jeu pour sortie une nouvelle série de Carddass. La part 1 sort en 1995 avant que le jeu Rockman X3 ne soit commercialisé et présente donc des aventures qui, chronologiquement, se passent entre les épisodes X2 et X3. Par la suite, après la sortie du jeu X3 et de ses Carddass, nous avons eu les part 2 et 3 éditées en 1996. Chronologiquement, ces histoires se passent donc entre Rockman X3 et X4.

Voici une présentation des prismes des Carddass Rockman X Mega Mission part 1 (éditées en 1995), part 2 (éditées en 1996) et part 3 (éditées en 1996) :

Bandai ne se contentera pas des simples Carddass et profitera de cette nouvelle série qu’est Mega Mission pour sortir les Jumbo associées avec, comme pour les Rockman X, une série de neuf cartes qui verra le jour dès 1995 et qui se limitera donc au premier volet des aventures Mega Mission.

Et pas de jaloux avec la série principale de Rockman X, la variante Mega Mission aura également le droit à sa série de Jumbo Chip Shooter, avec là aussi une collection de six Jumbo avec trois Chip Shooter prismes avec effet cercle cette fois et quatre-vingt-quatre Chip Shooter au total. C’est moins que la part de Rockman X, en raison de la présence de seulement neuf Chip Shooter sur la Jumbo n°6, qui présente en plus une grande carte en son milieu, également prédécoupée. La série, sortie en 1996 reprend sur chaque Jumbo des visuels des épisodes 1 et 2 de Mega Mission (voir la série complète). 

Visualiser les cartes sur Anime Collection :

Après cela, fin de l’histoire (temporaire). En 1997, avec le déclin des Carddass en général, la série n’a pas connu de suite. Ce n’est que bien plus tard, en 2018 que l’on apprend qu’une série Mega Mission part 4 était en préparation mais n’a jamais vu le jour. Les prismes de cette part 4 ont d’ailleurs fait l’objet de cartes spéciales et inédites de la Selection Box sortie début 2018. Voici ces six cartes inédites :

Il aura donc fallu attendre vingt-deux ans avant de voir de la nouveauté Carddass en ce qui concerne Rockman X. L’attente aura été longue, mais récompensée. Le succès de cette Selection Box a été au rendez-vous, ce qui a inspiré Bandai qui a donc logiquement fait revivre la franchise avec ses cartes. Ainsi, dans la même année, fin 2018, et dans le cadre des Carddass 30th Anniversary, Bandai sort la 25th Anniversary Memorial Carddass Edition, qui n’est pas une série traçant de nouvelles aventures du personnage de Capcom, mais plutôt une série commémorative de toute la saga Rockman X (jeux vidéo et Mega Mission) en partant des premiers jeux ayant déjà eu le droit à leurs cartes (Rockman X à X3), mais surtout en présentant des visuels des jeux suivants qui eux, n’avaient jamais eu leurs Carddass allant jusqu’à Rockman X8. Donc même si le nombre de cartes est limité (vingt-quatre en tout), c’est plutôt quelque chose de très cool et inédit à se mettre sous la dent.

Voici une présentation du classeur et de quelques cartes de la box éditée en 2018 :

Et arrive ensuite 2019. Alors que la boucle semblait bouclée avec les prismes Mega Mission part 4 ressorties des cartons après vingt-deux ans et une série commémorative de l’ensemble de la saga, rien ne laissait présager d’une suite à part peut-être l’espoir des fans que nous sommes (et l’attrait commercial pour Bandai, disons-le clairement). Et pourtant, Bandai l’a fait : une suite inédite des aventures de Rockman X est sortie en Carddass en 2019. En effet, toujours via son site, Bandai a ouvert les précommandes pendant le premier semestre 2019, avec des réservations qui se finissaient le 28 juin pour délivrer ses box à partir du 22 août. Le prix de cette box sur le site était de 8 250 JPY hors frais de port (soit un peu moins de 70 € au moment où je vous écris). Sans nouvel épisode sorti entre temps sur console, nous avons eu le droit, comme au bon vieux temps, à une aventure inédite qui se passe cette fois entre les épisodes X5 et X6. Fini les Mega Mission, il faut du neuf, du encore plus extrême, alors ce sera Rockman X Giga Mission cette fois !

Comme pour la Memorial Edition, le format proposé est une série de vingt-quatre cartes, toutes prismes, décomposées en deux parties égales : douze character cards et douze story cards. Comme pour les box précédentes, la qualité des prismes est bonne, avec des cartes pas trop souples et bien imprimées. Voici l’aperçu de ces cartes :

Cette fois encore, les cartes sont accompagnées d’un classeur pour les ranger, nommé Clear Binder. Celui-ci est identique à celui des Memorial Edition, c’est-à-dire au format Carddass Station, en plastique semi-transparent et souple avec des feuillets préintégrés (avec juste la capacité à recevoir les vingt-quatre cartes) et avec évidemment un visuel adapté et que je trouve toujours très soigné. Voici un aperçu recto et verso :

Enfin, le tout s’accompagne d’un livre nommé Special Comic Booklet, avec un manga dessiné par Yoshihiro Iwamoto qui raconte une histoire qui se passe entre Rockman X5 et X6.

Visualiser les cartes sur Anime Collection :

Cette nouvelle série vient donc continuer les aventures Carddass de Rockman X et ce, vingt-trois ans après les Mega Mission 3. Est-ce le début d’un renouveau qui nous emmènera vers encore plusieurs box et séries de cartes à venir ? Tout est possible en tout cas et c’est tout le mal que l’on peut souhaiter à cette histoire : de continuer.

Partagez :

One thought on “Rockman X et les Carddass : une histoire qui vit toujours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *