Partagez :

Yo ! Aujourd’hui, je vais vous présenter la Complete Box Dragon Ball Super vol. 4, qui contient les parts 37 et 38 !

Alors, oui, je sais que je n’ai toujours pas fait la review des parts 35 et 36, mais priorité à l’actualité, je ferai la Complete Box vol. 3 plus tard (j’ai deux semaines de vacances, j’aurai le temps de vous inonder d’articles).

Le carton qui laisse place à l’imagination… ou qui cache la misère ?

On ouvre ce fameux carton, et à quoi a-t-on droit ? Quelles sont les surprises que Bandai nous offre cette fois ?

Waaaah, une belle boîte ! L’illustration du dessus n’est pas folle, mais bon, ce qui nous intéresse c’est le contenu, non ? Au dos, on a un récapitulatif de ce qu’il y a l’intérieur. Cette boîte, une fois qu’on l’ouvre…

À l’intérieur, composition classique. Un classeur prisme (très beau !), dans lequel il y a les deux paquets de cartes, surplombés par les deux cartes spéciales de la Complete Box, le retour des cartes Gold !!!!! Sous le classeur, on trouve un papier qui explique aux pas doués comment mettre les feuilles dans le classeur, un fascicule et le pack de huit feuilles.

Le fascicule est très sympa. Il met à jour l’historique de sortie des Carddass, de la part 1 à la part 38 et présente les deux parts incluses dans le coffret.

Toutes les cartes du coffret !

Une fois toutes les cartes sorties, on se retrouve face à 86 cartes de qualité aléatoire.

Les Gold sont très réussies. Ce n’est pas le retour de la finesse des Gold époque GT, mais elles sont très bien. Bandai a dû voir que les hongkongais s’amusaient à créer des fancards gold, ça a dû leur rappeler qu’ils en avaient sorti il y a vingt ans. Les dos rappellent ceux des Carddass Special Flash françaises de l’époque.

 

Encore une fois, les feuillets sont au format paysage, ce qui la fout un peu mal quand tu produis des super cartes au format portrait. Tu ouvres le classeur, et la première chose que tu vois, ce sont des cartes pas dans le bon sens. C’est pareil pour la frise de la part 38. J’ai dû inverser les deux dernières prismes et retourner la quatrième pour que ça ressemble à quelque chose, sinon on ne remarque pas la frise et ces deux cartes ne serviraient à rien.

Alors, mon avis sur ce coffret ? Au niveau production, c’est du très bon. Les cartes sont bien imprimées, elles ont la bonne texture. Les Gold sont très belles, le classeur est super joli. Mais, car il y a un très gros « mais », c’est que la plupart des visuels sont immondes. Des screenshots flous. C’est assez dingue qu’en 2018, alors que la série animée est produite numériquement, on ne puisse pas sortir des visuels nets. Déjà, le prisme set de la part 37 est totalement foiré. Celui de la part 38 est très bien, ce sont des vrais visuels réalisés pour les cartes. Mais celui de la part 37 est à brûler. Et il y a pas mal de regs foirées aussi. Je vous laisse voir vous-mêmes :

Bref, vous aurez compris mon point, c’est totalement du foutage de gueule, surtout pour un produit premium aussi cher. Mais ce n’est pas pour autant que je n’achèterai pas la prochaine Complete Box sur le film Broly !

On se retrouve très bientôt pour d’autres reviews aussi fun !

Partagez :

One thought on “Dragon Ball « Miracle Settlement! Farewell Goku! » Carddass parts 37 & 38 Complete Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *