Partagez :

SD Crabby World

Voilà, on y est. Review de la quatrième et dernière Complete Box Carddass World SD Gundam. C’est un peu triste de finir comme ça, en bons termes mais avec un sentiment d’inachevé. Parce qu’avec deux parts rééditées par Complete Box, ça fait huit parts de Carddass World ressorties. Sur treize publiées à l’époque par Bandai. Il nous en manque donc cinq. Mais je préfère voir les choses d’un point de vue positif : on en a huit, c’est déjà ça !

Sortie le 28 août 2008, cette Complete Box est de composition classique : deux parts, deux cartes bonus, un classeur et un fascicule. Voyons un peu ce qu’on peut dire sur tout ça.

Complete Box Gundam World

Cette fois-ci, la couleur choisie pour le set est le vert. Après une Complete Box vol. 3 à la couleur orange qui ne m’a pas rendu pas très enthousiaste, on a droit à une couleur plus franche, le vert, un vert qui fait militaire, qui plus est accompagné par un motif treillis gris. Parfait pour des mobile suits qui s’affrontent dans une guerre sans merci !

Le visuel officiel de Bandai

Il est intéressant de comparer le visuel final de la box avec le visuel présenté par Bandai et visible sur les sites de vente en ligne : la carte symbole de la Complete Box visible sur la box elle-même est, sur les visuels de Bandai, la carte 166 de la part 5, part qui est dans la Complete Box vol. 3, et carte qui est la carte symbole de cette même box. Sur le visuel de Bandai, la prisme mise en évidence dans le coin laissé à découvert par le battant est la carte 289. Carte de la part 8, donc bien présente dans la Complete Box vol. 4, mais qui, au final, même si elle fait bien partie des six prismes mises en avant sous le battant, n’est pas la carte qui a hérité du coin. Bandai choisira au final la prisme 251 de la part 7. C’est assez étonnant de voir que l’éditeur, qui n’avait pour l’instant fait aucune erreur au niveau des visuels officiels, a fait cette erreur grotesque, le visuel diffusé partout sur le Web n’est pas le bon. Au final ça n’a rien de gênant, mais on peut en conclure que pour ce visuel promotionnel, l’équipe infographie de Bandai est partie du visuel officiel du volume 3 pour créer celui du volume suivant.

Le battant relevé
Le battant relevé

Classique, et toujours aussi agréable, le battant se relève et met en avant six prismes soigneusement sélectionnées, dont les deux cartes bonus. L’esprit militaire du devant de la box est toujours présent. En s’attaquant à ce volume 4, on sait qu’on va se retrouver en pleine guerre, entourés de soldats et de mobile suits.

Le côté de la Complete Box
Le côté de la Complete Box

Sur le côté de la box, on voit inscrit « Command Gundam ». Il s’agit du nom du Gundam mis en avant sur le devant de la Complete Box et présent sur la prisme qui n’est pas cachée par le battant. C’est un mobile suit militaire, inspiré des films de guerre américains des années 1980, et surtout par le personnage joué par Arnold Schwarzenegger dans Commando. Son arrivée dans la série des Carddass World est mise en avant, ce qui explique la couleur de la box. C’est la première (et dernière) fois que le nom du Gundam mascotte est clairement écrit sur la Complete Box. Comme sur les précédentes box, sur chaque rabat, on peut voir un personnage caché.

Les deux cartes bonus
Les deux cartes bonus

Les deux cartes bonus du volume ne sont pas des rééditions de Limited, il s’agit de cartes inédites. La GF fait référence à la série animée Gundam Force sortie en 2004, dont l’histoire se déroule dans le même univers que les Carddass World. La deuxième carte, la carte G, rend hommage à la série de Carddass SD Command Senki, surnommée Carddass G-Arms, du nom du premier chapitre de la série de Gunpla, de mangas et de jeux vidéo Gundam SD Command Chronicles, série aux personnages militaires, avec la représentation du combat entre Captain Gundam et Mask Commander.

Le classeur
Le classeur

Le classeur reste dans le même esprit. On peut voir que le treillis gris vient d’une sorte de plaque métallique. Je ne sais pas trop à quoi elle correspond, si ça doit être considéré comme un insigne militaire, un élément qui vient d’un engin militaire ou d’un mobile suit, en tout cas ça colle bien au thème. Au recto du classeur, il y a trois personnages issus des visuels de la part 8. Au verso, les trois personnages viennent de deux cartes de la part 7.

Le livret déplié
Le livret déplié

Le livret suit toujours le même modèle. Y sont inclus une checklist des cartes des parts 7 et 8, ainsi qu’une présentation de différents combos pour le jeu de Carddass. Il y a également la description de certains éléments des cartes, les coulisses de la création des deux cartes bonus de la Complete Box, ainsi que, comme dans le volume 3, les displays des parts originales qui ne sont plus sur la couverture du livret, mais à l’intérieur.

Voilà. Les Complete Box Carddass World SD Gundam sont terminées. Ce fut une belle aventure. De toute façon, je vous ferai bientôt un article récapitulatif des quatre box. Et si recevoir de nouvelles Complete Box me manque, il me restera toujours celles des Carddass Gaiden à chasser 🙂.

Crabby sign Juju

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *